Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #avatar tag

Noyh-proks l'implorateur.

Publié le par Aymeric Debray

Noyh-proks l'implorateur faisait partit d'une race cyclopéenne qui n'a pas survécut aux temps et à la folie des divinités.

Rester seul survivant de son peuple et après la mort de son Dieu, il se tourna vers les restes brisé du Panthéon et tentât de chercher un rescapé.

Il finit par trouver dans les restes éparpiller d'une prison quelque chose d'essence divine mais bien plus proche de la barbarie archaïque des premiers âges que des nobles divinités qui avaient vécut en son tempe, il s'agissait d'une divinité primale enfermé par ces pairs afin que ses ravages ne bouleversent le fragile équilibre que les Dieux avaient mit en place.

Cette créature plus proche de l'abomination que de l'être vivant arborait un rictus dément et semblait suinter un poison létal par tout ces pores.

Malgré le dégout, Noyh-proks implorât cette créature de devenir son dieu et la chose informe devant lui semblait ne rien comprendre, elle était trop affaiblit par les récents événements pour saisir la situation et encore moins cette requête.

Noyh se mit donc à prier, encore et toujours cette créature, il érigeât sur les restes de sa prison un temple, il se taillât un masque qui, dans le style de son peuple disparut, devait servir a vénérer les dieux, des griffes tendus vers le ciel comme pour espérer capter une part de la divinité, mais il brisât les boucles qui étaient censé montrer la soumission.

Cette créature sortit d'une prison depuis le début des âges aurait put mal le prendre et enfin il rajoutât deux dards de chaque coter, comme un scorpion quand il se rendit compte que la créature semblait de plus en plus tendre vers cette forme.

En effet la construction du temple eut de l'effet, la divinité reprenait des forces mais des pèlerins tout comme Noyh se massèrent petit a petit en découvrant ce temple : ils cherchaient des réponses aux malheurs que la disparition des Dieux avaient provoquer.

Le temps passât et une ville se construisit autour du temple, des fidèles se massèrent puis devinrent de simples citoyens et finalement l'on oublia les dieux, le temple bien qu'abritant quelques fidèles, ne devint plus le centre de cette ville mais Noyh infatigable ne pouvait se résoudre a vivre sans but dans la vie, il continuait de vénérer la créature que personne mit a par lui, myrthidatiser a force de vivre dans sa proximité, ne pouvait approcher.

Il ne s'en rendit pas compte car il passait de plus en plus de temps près de la chose mais son corps changeât, son masque se figeât dans son crâne et une queue de scorpion lui sortit du dos.

Quand après un siècle d'adoration effréné il ressentit le besoin de voir le monde et sortit du saint des saint qu'il avait ériger dans le temple le monde avait cruellement changer, les dieux devenus une légende et son peuple également, cette incompréhension a la capacité des humains qui pouvaient vivre sans but lui causât une douleur si intense qu'il sentit son esprit vaciller.

Il aurait put ne rien se passer, mais une voix retentit a ces oreilles " bénit les, ils ne sont rien sans moi, ils ne peuvent m'aimer que si tu leur donne mon amour ".

D'abord sous le choc il se rendit compte que cette voix ne pouvait provenir que de son dieu, il tentât de lui parler mais le dialogue ne passait pas, seul ce besoin d'amour, de propager l'amour plus précisément parvenait a Noyh.

Il ne comprit pas au début mais soudainement il sentit qu'il bougeait sa queue, depuis quand était elle là sans qu'il ne s'en soucie? Il ne s'en préoccupât pas non plus par la suite quand il comprit en voyant ce liquide, le même liquide que son Dieu laissait suinter continuellement, ce n'était pas du poison mais de l'amour !!!

Il sortit du temple et massacra les gens qui croisaient son chemin leur offrant, "l'amour" de son Dieu.

La ville devenus depuis un croisement commercial important ne fut pas abandonner malgré la présence de cette chose immortel, et mut par la volonté d'un Dieu, les quartiers entourant le temple furent néanmoins sceller et des barricades ériger tout autour.

Le voyageur découvrant cette ville pourrait penser qu'un siège est mener contre le temple, rien n'est moins vrai, car c'est le temple lui même qui assiège la ville, prélevant de temps en temps quelques victimes, cette splendide cité abrite en son centre une ville morte, jonché de cadavres putréfiés par "l'amour" de la divinité présente au cœur de son sanctuaire.

Noyh-proks, dernier survivant de son espèce n'est plus, il est devenu l'Avatar de Sorhe, une divinité primordial de l'amour, la folie et le poison.

L'implorateur fait désormais ces premiers pas dans ce monde en lambeaux et participe maintenant au jeux que certains appellerons bientôt, les Cendres des Dieux.

Voila c'est la petite fiche de la créature, il fait dorénavant partit de l'histoire " les Cendres des Dieux " qui est grosso-modo un monde fantastique qui tente de se relever suite au Chaos des Dieux ( une sorte de Ragnarok ) mais qui en abandonnant la dévotion a leur anciens Dieux et en ne tentant pas de les remplacer ont laisser place a des créatures précédents l'âge des Dieux, Sorhe en est un, d'autres suivront et ces derniers seront représenter par les Avatars, des mortels élevés a un rang quasi-divins par ces "premier dieux".

Citations : " Tous l'aimerons, même si pour cela ils doivent en mourir "

Noyh-proks l'implorateur

Noyh-proks l'implorateur

Voir les commentaires